Google ouvre les archives photographiques de LIFE | Cyberstratege

Life ssur google

Life ssur google

Google vient de lancer une initiative très intéressante pour tous les passionnés d’Histoire. En effet, les archives photographiques du fameux magazine américain LIFE sont maintenant accessibles sur Google Images. Une majeure partie de ces photographies n’ont jamais été publiées. Deux millions sont d’ores et déjà en ligne sur les dix millions que contient la collection. Les plus anciennes remontent à 1860 (voire 1750 dans le cas de diverses reproductions). Les images peuvent à priori être utilisées gratuitement dans un cadre personnel. Vous pouvez effectuer une recherche par période en vous rendant directement sur cette page : http://images.google.com/hosted/life

source: http://www.cyberstratege.com

Il était une fois…

Il était une fois, une île ou tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l’Amour y compris. Un jour on annonça aux sentiments que l’île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l’Amour resta. L’Amour voulait rester jusqu’au dernier moment. Quand l’ile fut sur le point de sombrer, l’Amour décida d’appeler à l’aide. La Richesse passait à côté de l’Amour dans un luxueux bateau. L’Amour lui dit, « Richesse, peux-tu m’emmener? » « Non car il y a beaucoup d’argent et d’or sur mon bateau. Je n’ai pas de place pour toi. » L’Amour decida alors de demander à l’Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, « Orgueil, aide-moi je t’en prie ! » « Je ne puis t’aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau. » La Tristesse étant à côté, l’Amour lui demanda, « Tristesse, laisse-moi venir avec toi. » « Ooh… Amour, je suis tellement triste que j’ai besoin d’être seule ! » Le Bonheur passa aussi à coté de l’Amour, mais il était si heureux qu’il n’entendît même pas l’Amour l’appeler ! Soudain, une voix dit, « Viens Amour, je te prends avec moi. » C’etait un vieillard qui avait parlé. L’Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu’il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s’en alla. L’Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir « Qui m’a aidé ? » « C’était le Temps » répondit le Savoir. « Le Temps ? » s’interrogea l’Amour. « Mais pourquoi le Temps m’a-t-il aidé ? » Le Savoir, sourit plein de sagesse, et répondit : « C’est parce que Seul le Temps est capable de comprendre combien l’Amour est important dans la Vie. »

Alice au pays des merveilles

Des images époustouflante du remake d’ Alice au pays des merveilles realisé par Tim burton et produit par Walt Disney Pictures et toujour avec l’acteur fétiche de tim burton Johnny Depp dans le Mad Hatter. L’ allusion à des images d’une élégante, richement texturée monde fantastique qui honore Lewis Carroll’s du 19e siècle de conte de fées.

alice_cup

et pour ma part c’est un conte de fée qui m’avais traumatisé étant petit

l’histoire du semi marathon

Un jour moh el coq ou Mohamed « A » qui une fois installé en Allemagne a changé radicalement de prénom pour se faire appeler Michel, un clin d’œil à son père qui l’obligeait à faire la prière et à être un bon musulman, vient m’appeler à la maison , pour me dire si je voulais courir un demi-marathon organisé par la Sonatrach, pour la fête des hydrocarbure, “eh oui même le pétrole 3andou une fête ya “didou” j’ai tout de suite dis oui car à cette époque je courais tout le temps. C’était la fièvre de Noureddine Morceli qui s’abattait sur toute l’Algérie on était plusieurs à courir partout sur les routes les autoroutes, les stades les cahiers d’écoliers “wine djat el mouhim” tu cours et la force de Morseli est avec toi. Lire la suite

Wlad houmti

fihom l’amlih et douni, c’est aussi des categorie les gens bien et les yalatif,

les gens bien on les appele nasmlah, il sont rare mais toujour la

Nas mlah

  • te dise bonjour les premier
  • font des sourires

Musique

je suis tombé sur cette musique et je voudrai la partagé avec vous
c’est une reprise bob marley

la passeport la devise comme a dis khaled, là c’est la démonstration que la musique c’est la seule chose qui uni les peuples

test